Du boycott olympique à la Coupe du Monde de Football 2010

sport73.gif

     En 1969, le gouvernement sud-africain accepte sur son territoire la présence de joueurs maoris parmi l’équipe de rugby néo-zélandaise venue rencontrer les springboks sud-africains.  Des non-Blancs dans une rencontre sportive blanche ! Cet « égarement » provoque un tollé chez les héritiers spirituels de Verwoerd, premier ministre considéré comme l’architecte de l’apartheid. Pour protester, une scission apparaît alors au sein du Parti National avec la création du HNP (Parti National Reconstitué).

    Dans les années 70, l’ONU décide de boycotter l’Afrique du Sud et son régime raciste.  Parmi les formes de boycott, il y eut le boycott sportif décrété par le Comité International Olympique. Le pays est mis au banc de la communauté internationale et interdite notamment de toute rencontre sportive. 

  L’Afrique du Sud pourra réintégrer l’arène olympique lorsque le CIO estime que l’apartheid est aboli à l’aube des années 90. 

  Que de chemin parcouru depuis lors…    2010 : La Coupe du Monde de Football. 

   Un grand symbole qu’une rencontre sportive d’une si grande envergure se déroule en Afrique du Sud en 2010. 

 


Répondre

ksar-hellal"sacrifiee,abuse... |
LES INJUSTICE |
sijetaismairedeTournehemen2008 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Création d'entreprise dans ...
| La Flèche Noire
| la simpson