Archive pour juin, 2007

La girafe ballerine

Une de mes photos préférées…

Quand elle étire son grand cou pour s’abreuver, la girafe, de ses longues pattes, revêt toute la grâce d’une danseuse et prend des allures de ballerine

 afriquedusud368.jpg

 

Du boycott olympique à la Coupe du Monde de Football 2010

sport73.gif

     En 1969, le gouvernement sud-africain accepte sur son territoire la présence de joueurs maoris parmi l’équipe de rugby néo-zélandaise venue rencontrer les springboks sud-africains.  Des non-Blancs dans une rencontre sportive blanche ! Cet « égarement » provoque un tollé chez les héritiers spirituels de Verwoerd, premier ministre considéré comme l’architecte de l’apartheid. Pour protester, une scission apparaît alors au sein du Parti National avec la création du HNP (Parti National Reconstitué).

    Dans les années 70, l’ONU décide de boycotter l’Afrique du Sud et son régime raciste.  Parmi les formes de boycott, il y eut le boycott sportif décrété par le Comité International Olympique. Le pays est mis au banc de la communauté internationale et interdite notamment de toute rencontre sportive. 

  L’Afrique du Sud pourra réintégrer l’arène olympique lorsque le CIO estime que l’apartheid est aboli à l’aube des années 90. 

  Que de chemin parcouru depuis lors…    2010 : La Coupe du Monde de Football. 

   Un grand symbole qu’une rencontre sportive d’une si grande envergure se déroule en Afrique du Sud en 2010. 

16 juin 1976 : les émeutes de Soweto

Aujourd’hui 16 juin, date anniversaire des émeutes de Soweto, je ne pouvais pas ne pas glisser un extrait du roman qui est un flash-black de 1976. (voir aussi article »Le massacre des enfants de Soweto » dans la rubrique « Histoire ») .

EXTRAIT :

L’oncle Jannie était venu au moment où des émeutes meurtrières avaient éclaté dans une township, là-bas, à Joburg. Il était venu avec son fils, Jannie Junior, et il avait parlé des noirs qui étaient descendus dans la rue pour manifester. Quelques années plus tard, Jannie Junior, – que tout le monde surnommait JJ – avait rapporté à Mervin que même quand elle pleurait, la vieille grosse et si noire Sans-Langue aux gros gras bras noirs brillants ne faisait pas de bruit. Mervin avait appris par la suite que le petit-fils de Sans-Langue, qui avait treize ans, était tombé sous les balles de la police, alors qu’il marchait dans les  rues de Soweto (1)[1], avec des milliers d’autres élèves noirs. Apparemment cela avait dû avoir des conséquences graves car Mervin avait vu les discussions de M. van Heerden et des autres grands s’animer lors de fiévreux débats organisés à la maison. En fait beaucoup d’autres négrillons avaient subi le même sort violent que le petit-fils de Sang-Langue.  

* * * 

A la dure Ecole de la Vie – ou plutôt de la Survie, voire de la Sous-Vie -, ils  avaient été acculés par les matières imposées par les grands professeurs blancs de l’Ecole de Pretoria. Piégés d’abord par l’Histoire qui les avait aliénés. Piégés par la Géographie qui les avait parqués comme des animaux dans des ghettos ou dans ces grands enclos de la misère qu’étaient les bantoustans (2). Piégés par les Sciences Naturelles qui les avaient classés dans la catégorie sous-espèce humaine. Et maintenant, suprême humiliation, piégés par l’Afrikaans, l’idiome du baas [3].   

Dans les « Whites-only schools » : les écoliers étaient punis pour ne pas avoir voulu apprendre à lire, à écrire et à compter. 

Dans les «Non-Whites only schools » : les écoliers étaient tués pour ne pas avoir voulu apprendre à lire, à écrire et à compter dans la langue du baas.  (3)Morts pour avoir refusé que l’on leur enseigne la langue d’Etat  des non-Noirs. La langue du maître. 

Sans-Langue avait dit à Mervin que son petit-fils était un petit être espiègle, qui bondissait sans cesse comme un dikdik et qui n’avait pas sa langue dans sa poche.  Le petit-fils de Sans-Langue n’avait pas voulu apprendre la langue du maître. 

Le petit-fils de Sans-Langue avait osé s’exprimer de sa langue affilée.   Le petit-fils de Sans-Langue avait osé défier et défiler.  Le petit-fils de Sans-Langue n’aurait pas dû avoir la langue bien pendue. Langue-Bien-Pendue aurait été pendu à une autre époque. Langue-Bien-Pendue avait été abattu.  



[1](1) Révolte de Soweto contre l’imposition de l’usage de l’afrikaans dans les écoles noires. Le 16 juin 1976, la police tira sur une manifestation de lycéens. La photo d’un jeune noir de 13 ans, tué, fit la tour du monde. Le chiffre exact de jeunes lycéens tués n’a jamais été réellement sur mais on peut l’estimer à plusieurs centaines. Ce fut le début d’une série de grèves et de manifestations qui en quelques mois firent plus de 1000 morts. Une nouvelle génération s’engagea dans la lutte contre l’apartheid.

[2](2) Territoire attribué aux Noirs en fonction de leur appartenance ethnique. Dix bantoustans furent ainsi été « concédés » par la République Sud-Africaine et devaient, à terme, priver les Noirs de la nationalité sud-africaine. Six de ces « réserves » étaient autonomes et quatre dotées d’une « indépendance » (synonymes de « homelands »).

[3] (3)Patron

A Manu

thumb8.jpg

Le paradis avait besoin d’un ange

« Faune » pas oublier nos amis les bêtes (suite)

Je ne peux résister à vous faire partager ces quelques autres clichés pris dans un parc.

 

afriquedusud413froces.jpgAttention ! Rhino féroces !

 

afriquedusud409baboonfamily.jpg The baboon family en vadrouille! Maman, je te lâche pas! Et admirez la carrure macho de papa!

 afriquedusud316.jpg Aaahh …Laissez moi dormir

 

Sarko in South Africa…

…ou plus exactement l’élection du nouveau Président français sous le coup de crayon du caricaturiste d’un journal sud-africain…

sarko.jpg

Match de foot France – Afrique du Sud !

  FRANCE – AFRIQUE DU SUD

afriquedusud187actiondethomas.jpg

Sabie, Juillet 2005

Quand on a organisé une petite rencontre match de foot entre nos jeunes français et les locaux de Sabie. Une de mes photos préférées de ces rares mais belles rencontres entre les ados des deux pays.

Le grand jour

Aujourd’hui, j ‘entre dans la courante catégorie des manuscrits refusés.  Je vais éviter d’être amer en donnant des noms car après tout c’est même normal (« sur la quantité de papier envoyé »  me dis-je pour me rassurer)…   Et loin de moi l’idée de mettre sur ce blog les lettres de refus…

ksar-hellal"sacrifiee,abuse... |
LES INJUSTICE |
sijetaismairedeTournehemen2008 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Création d'entreprise dans ...
| La Flèche Noire
| la simpson